,

Gary Wright, chanteur de “Dream Weaver”, s’éteint à 80 ans

Posted by

Gary Wright, connu pour ses hits “Dream Weaver” et “Love Is Alive” sortis au milieu des années 70 et proche collaborateur de George Harrison des Beatles, est décédé à l’âge de 80 ans.

Il nous a quittés ce lundi 4 septembre des suites de complications liées à la maladie de Parkinson et à la démence à corps de Lewy.

L’artiste a entamé sa carrière musicale en Europe, où il a dirigé le groupe de blues rock Spooky Tooth. Alors qu’il travaillait sur son premier album solo au début des années 1970, son bassiste Klaus Voormann lui a présenté George Harrison. Ils sont rapidement devenus des amis proches et collaborateurs, Wright jouant du clavier sur l’album solo de l’ex-Beatles, All Things Must Pass, et sur tous les albums ultérieurs au cours des années 1970. À son tour, George Harrison a contribué à l’album solo de Wright, Footprint, sorti en 1971.

L’album solo le plus réussi de Gary Wright est sans nul doute The Dream Weaver, sorti en 1975. La plage titulaire et la chanson “Love Is Alive” ont atteint la deuxième place aux États-Unis, tandis que l’album lui-même s’est classé à la septième place. Deux décennies plus tard, “Dream Weaver” figurait sur la bande originale du film Wayne’s World.

L’artiste a continué à sortir des albums solo tout au long des années 1970. Au cours de la décennie suivante, il a continué à travailler sur des bandes originales et a sorti plusieurs albums de musique du monde.

À partir de la fin des années 2000, il est parti en tournée avec Ringo Starr au sein de son All-Starr Band. En 2014, il a publié ses mémoires, Dream Weaver : Music, Meditation, and My Friendship with George Harrison.

Click here to display content from YouTube.
Learn more in YouTube’s privacy policy.

https://www.rtbf.be/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *