,

Green Day versus Pink : plagiat ou hasard?

Posted by

Par Marie-Amélie Mastin via classic 21

Click here to display content from YouTube.
Learn more in YouTube’s privacy policy.

Le riff d’ouverture de ce nouvel extrait de leur prochain album Saviors, n’est pas pour autant un plagiat : Billie Joe Armstrong, le leader de Green Day, a révélé que l’idée de ce riff venait en fait d’un endroit totalement différent

” “One Eyed Bastard” est parti d’un riff que j’avais – un shuffle, presque comme un riff de Black Sabbath. Au niveau des paroles, je réfléchissais aux mauvais moments de la vie”, a expliqué Armstrong dans un communiqué de presse.

“C’est le problème de la nostalgie, parfois on se dit que c’était une époque horrible”, a-t-il ajouté. “Tout le monde a un moment de sa vie où il doit faire face à de vilaines pensées, qu’il s’agisse d’une vengeance ou d’autre chose. Heureusement, j’ai un exutoire dans l’écriture de chansons”.

Lors de sa sortie, “So What” de Pink avait été comparée à “Black Night”, chanson de Deep Purple datant de 1970.

Click here to display content from YouTube.
Learn more in YouTube’s privacy policy.

Click here to display content from Twitter.
Learn more in Twitter’s privacy policy.

Le groupe de Billie Joe Armstrong a dévoilé le 5 janvier un 4e single issu de son prochain albumSaviors prévu pour le 19 janvier. 

Il s’agit de “One Eyed Bastard” et fait donc suite à “The American Dream Is Killing Me”, “Look Ma, No Brains !” et “Dilemma”

Contrairement à leur dernier single personnel “Dilemma”, qui a été partagé le mois dernier, “One Eyed Bastard” reprend le son plus traditionnel de Green Day – un hymne pop-punk qui met l’accent sur la résistance.

Click here to display content from Twitter.
Learn more in Twitter’s privacy policy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *