,

L’étonnante genèse de ”Golden Brown”, le tube mondial des Stranglers

Posted by

Après la sortie de notre cinquième album ”c”, nous nous sommes décidés à changer complètement de direction, ouverts à toutes les possibilités avec l’envie de découvrir l’amour à travers la musique.

Mais que se cache-t-il derrière le fameux “Golden brown” ? ?

Nous avons assemblé différentes idées sur ce sentiment, sous toutes ses formes. En novembre 1981, notre nouvel album nommé ”La Folie” est publié. Une collection de morceaux assez éclectiques explorant les différentes manifestations de l’amour. Parmi ceux-ci, un semblant de valse composé par Dave Greenfield, notre claviériste, et Jet Black, notre batteur. Le sujet en sera : l’héroïne, une poudre brun doré, c’est-à-dire “Golden Brown”…

Click here to display content from YouTube.
Learn more in YouTube’s privacy policy.

Le bassiste emblématique et leader des Stranglers a écumé, sans cesse, les scènes et les studios depuis les années 70 en connaissant autant de déboires que de succès. Sans langue de bois, Jean-Jacques Burnel évoque ces moments qui ont compté dans sa bouillonnante carrière, des coulisses de la période punk à celles de la pop des années 80… jusqu’à la dernière tournée 2023 du groupe. Des tranches de vies, tranchantes.

Les Stranglers live à Musilac en 2018 : entre hits intemporels (“Always the Sun”, “Golden Brown”, “No More Heroes”) et titres moins connus, les Stranglers ont investi la scène du festival “Musilac” d’Aix-Les-Bains.

https://www.rtbf.be

Click here to display content from YouTube.
Learn more in YouTube’s privacy policy.

Click here to display content from YouTube.
Learn more in YouTube’s privacy policy.

Click here to display content from YouTube.
Learn more in YouTube’s privacy policy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *